Les tribulations de Lana

24 mai 2021

Témoignage

      Cette fin de semaine a été éprouvante... Tout d'abord parce que nous avons eu la réunion de structure de l'école. Pour ceux qui ne travaillent pas dans une école primaire, c'est une réunion où nous décidons combien il y aura de classe de CP, Ce1, Ce2, Cm1 et CM2 et avec combien d'élèves. Ca, ça se fait relativement bien... Mais après il faut mettre un enseignant en face des classes. Et dans notre école c'est là que ça se corse fortement. Il y a quelques années, de jeunes collègues sont arrivées et ont voulu changer les règles (pour faire simplement). Dans beaucoup d'écoles, il est de tradition que les attributions de classe se fassent à l'ancienneté. Soit on se met d'accord, soit on se départage par l'ancienneté c'est-à-dire l'ordre d'arrivée dans l'école. C'est un critère qui est ce qu'il est mais qui a le mérite d'être connu à l'avance et impartial. Depuis l'arrivée de ces collègues, tout est remis en question et la nouvelle règle c'est que c'est le directeur qui choisi en cas de problème à la tête de la cliente. C'est extremement anxiogène... Notre réunion s'est donc terminée sans que les décissions soient prises et en engueulade générale. 

         Vendredi matin, en allant à l'école avec ma fille, nous avons été témoin d'un accident avec délit de fuite. Nous marchions tranquillement sur le trottoir quand on a vu une voiture renverser un cycliste. Le bruit était énorme. J'ai compris que la voiture allait s'enfuir. J'ai eu le réflexe de relever la plaque du fuyard. Je me suis dit que ce serait utile à la victime. Ensuite je suis allée voir la dame pour appeler les pompiers. Une autre dame s'en est chargé pendant que j'appelais la police. Ca s'est passé tellement vite que je n'ai pas vu le chauffeur et je ne sais même pas de la marque de la voiture. Dans le ville où je travaille, il y a beaucoup de caméras grâce à mon appel rapide avec l'heure et la plaque, ils ont trouvé la voiture en une heure. Je ne vous raconte pas ça pour être félicité mais parce que ça m'a beaucoup choqué. Je devais aller prendre ma classe je n'ai pas pu attendre l'arrivée des pompiers où de la police mais il y a avait du monde. Le policier au téléphone était d'accord pour que je parte et j'ai laissé mes coordonnées à un autre témoin. Pendant, la classe ça a été parce que j'étais occupée. Le soir j'ai du aller faire une déposition au commissariat. Une fois rentrée chez moi, les images sont revenus pas flash en boucle. Et là on se dit j'aurais dû dire ça, j'aurais dû faire ça. Et aussi je me suis demandé pourquoi j'ai relevé la plaque avant d'appeler les pompiers. La policière m'a dit que j'avais bien fait car grâce à moi l'enquête a été très vite mais je culpabilise pas mal. La victime a eut beaucoup de dents cassées, le nez cassé et l'épaule fracturée. Deux autres personnes sont allée témoigner, du coup le chauffard pourra être identifié de manière sûre. Ma fille n'a pas pu aller à l'école tellement elle était choquée et mon mari l'a récupéré. Elle va bien maintenant.

Cette fin de semaine a été spéciale... souhaitons que la prochaine soit plus classique.  

Posté par lanabc à 23:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


09 mai 2021

Il y a 31 ans...

      Il y a un peu plus de 31 ans... j'avais 17 ans et j'étais au lycée en première A2 (L pour les jeunots). Je remarque un lycéen en première B (économie). Il a un look particulier. Cheveux au carré. Dock martins noir, un long manteau noir. Je ne le connais pas, je ne connais pas son prénom mais j'ai un coup de coeur. Je suis amoureuse comme on peut l'être à 17 ans. Avec tous les espoirs que ça fait naître. J'avais une copine dans sa classe, alors je finis par apprendre son prénom et surtout ça me permet d'avoir son emploi du temps. Je fais en sorte de passer à proximité tous les jours mais sans jamais oser lui parler. 

        Depuis, je sais que lui ne s'était pas rendu-compte de mon manège... Un jour j'étais tellement occuper à le regarder, je ne dirai pas "mater" car ça a un côté intrusif alors que moi j'étais dans la bienveillance que je me suis prise une porte.

      Qu'est-ce qui nous pousse à tomber amoureuse d'un parfait inconnu ? D'un jeune homme dont on ne sait rien et même pas son prénom ? Un jeune homme qui n'est même pas votre type physiquement ? Une question que je me pose depuis 31 ans... Une idée de réponse ? 

      Chaque année quand le bac arrive... je repense à ces années là. Des années importantes dans ma vie. Cette année cela fera 30 ans que j'ai mon bac.

       Histoire à suivre...

 

Posté par lanabc à 20:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

15 avril 2021

A l'ouest rien de nouveau

     Depuis le 31 mars, mon blog a 16 ans. 16 ans je n'en reviens pas. Je ne suis pas toujours très présente ici mais je n'ai jamais eu envie de le fermer. Cela fait presque 3 mois que je n'ai rien écrit. Faut dire que le contexte n'aide pas... Un an, que ce virus régit notre vie. Je respecte les consignes à la lettre et du coup, j'ai l'impression de n'avoir plus rien à raconter. Rien ne nous sort de notre routine, on ne fait plus rien en dehors de la maison. Le moral est parfois en berne... Nous devions aller à St Malo à la fin du mois et évidement c'est annulé... 

       J'avoue avoir accueilli avec soulagement, la fermeture des écoles pour 3 semaines. Cette fois, il n'y a eu que 3 jours d'école à distance. J'ai réalisé que faire classe avec le protocole sanitaire est pesant et demande beaucoup d'énergie. 

        Nous n'avons aucune raison de nous plaindre, tout va bien, nous avons du travail, nous sommes en bonne santé mais il n'en reste pas moins qu'on ne choisit pas d'avoir le moral ou pas... Pour ces "vacances" nous avons décidé de respecter les règles et de rester à la maison. Nous allons faire un grand ménage, du rangement et des promenades dans notre rayon de 10 km. Nous avons la chance d'avoir Paris accessible dans notre périmètre. 

         Je suis plus souvent sur Instagram qu'ici pour ce qui est des publications mais je viens tous les jours faire un tour ici pour lire les irréductibles... Je suis certains depuis le début et j'ai parfois l'impression qu'ils font partis  de ma famille. Alors je tiens à remercier Plume, Heure-Bleue, Le goût des autres, Cathnounourse, Emilia, Croisez les fils, Choccolataddict, Miss Brownie, Pom de pin, Maman voyage (du journal d'une maman), Lexie Swing et Ma' de tenir le choc et de publier encore régulièrement. Vous me manqueriez énormément si vous n'étiez plus là et pourtant je sais que je ne vous commente pas souvent mais vous faites partie de ma vie. Alors juste merci à vous de faire vivre votre blog. 

Posté par lanabc à 13:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 janvier 2021

2021

     Il n'est pas encore trop tard pour vous souhaiter une bonne année 2021... Pas facile d'envoyer ces voeux cette année vu le contexte sanitaire. Je n'attend rien de spécial de cette année, comme je n'attendais rien en 2020. Une année est faite de moments heureux, de moments plus tristes, d'ennuis. C'est juste la vie. Le plus important étant la santé. Passer une année sans avoir le COVID ce serait déjà pas mal.

     Je ne prends plus de résolution depuis bien longtemps mais je me focalise sur des points à améliorer. Il y a 5 ans, j'ai décidé d'assainir mes finances et je m'y suis tenue.

     Suite à mon petit burn out, j'ai décidé de mieux m'organiser dans mon travail et surtout d'être moi-même et ça va beaucoup mieux.

      Pour 2021, je souhaite prendre soin de moi et de ranger et désencombrer encore mon appart... J'en ressens le besoin, surtout que je suis actuellement en arrêt car j'ai une grosse douleur au genou droit. Genou qui craque quand je le déplie. je dois passer un IRM mardi pour savoir. Après le confinement, j'ai commencé à avoir mal pour monter les escaliers et m'accroupir par exemple. Mon médecin m'a dit que ça reviendrait. Ca s'est amélioré jusque mardi dernier où j'ai ressenti une vive douleur. Je voulais perdre du poids pour mes articulations, je crois que ça va être une nécessité. J'ai perdu 3 kg et demi depuis le 28 novembre. Ce n'est pas énorme mais ce sont des kilos en moins et c'est déjà ça et surtout c'est quand même 10% du poids à perdre. Et puis ce qui est pas mal c'est que j'ai mangé normalement de tout mais en quantité limitée. Par contre plus aucun gâteau insdustiel (j'en mangeait rarement déjà) et presque plus de sucre. Je me fais quand même un dessert une fois par semaine. Je souhaite rester au plus près de mon alimentation habituelle car d'une part c'est mo, mari qui fait la cuisine et d'autre part, il va falloir que je tienne sur la durée.

     Que 2021 vous soit la plus douce possible...

 

Posté par lanabc à 20:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 décembre 2020

Histoire de kilos - une découverte étonnante

     Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j'ai des kilos en trop et que mon poids et moi, c'est une histoire compliquée... Je n'ai jamais été mince. A 20 ans, je portais du 38/40 et pour une femme, je fais 1 m 65 ce qui est pile la moyenne nationale.

     A 29 ans, je perds 10 kilos à cause d'une hyperthyroïdie. Je n'ai que la peau sur les os mais toujours pas l'air mince... On me bascule en hypothyroïdie par un désséchement de la thyroïde par iode radioactive car l'hyperthyroïdie est dangereuse, le risque étant la crise cardiaque. Le temps de stabiliser le traitement, je prends 5 kilos (par rapport à mon poids normal (taille 42). Je rencontre quelqu'un que j'aime à la folie. Il me largue car je suis "trop grosse". Je déprime... plus 5 kilos. Je rencontre mon mari chéri qui lui aime les femmes rondes et qui fait la cuisine mais pas super light... plus 5 kilos. Je tombe enceinte, on m'interdis le sucre, j'accouche, retour au poids avant grossesse. Sauf que ma fille ne va pas dormir pendant 3 ans, pour tenir le coup je mange et en priorité des trucs sucrés... plus 10kilos. J'essaie un régime avec une nutritioniste classique, j'arrive à perdre mais j'abandonne, je reprend tout + 2/3 kilos. Arrive l'affaire du levothyrox que je ne supporte pas, je change de médicament, le temps de stabiliser + 5 kilos. Arrive le confinement et vlan plus 5 kilos. Je vais vous épargner l'addition ça fait 35 kilos en 27 ans...La dernière nutritioniste que j'ai vu m'a donné un bon conseil, elle m'a conseillé l'hypnose. Je suis donc allée consulter pensant que mes kilos étaient "psychologiques", mon ex-mari me trouvait "trop grosse" et me le disait, je me suis fais larguée une deuxième fois car "j'étais trop grosse". Je me suis longtemps demandé si je ne grossissais pas pour mettre mon mari à l'épreuve, et pour savoir si lui allait rester. 

J'ai longtemps cru aussi que c'était à cause d'une "addiction au sucre". Je n'ai finalement pas fait de séances d'hypnose car ma thérapeute m'a dit que j'étais en burn out et que je remplacerai le sucre par autre chose ce qui n'était pas souhaitable. Et puis finalment, du sucre je n'en mange pas tant que ça. Je pensais que c'était ma thyroïde qui m'empêchait de perdre. Une chose est certaine, le stress ou la fatiogue ne sont pas mes amis et me poussent à manger un peu plus que ma normale. Jusqu'au premier confinement, mes kilos ne me gênaient pas tant que ça mais les 5 derniers ont été les 5 de trop on va dire... Et pourtant, contrairement à ce que les gens croient, je mange peu et plutôt équilibré (combien de fois j'ai entendu des nutritionistes dirent que je ne mangeais pas assez).

Je me sens mieux dans mes baskets, j'ai appris à gérer mieux mes émotions et mon stress. J'ai donc accepté de consulter un diététicien conseillé par ma thérapeute la semaine dernière car je me sentais prête.  Le rendez-vous a duré 1 h30 et j'ai fait un test "inbody". C'est une machine qui analyse la composition du corps et qui calcule votre métabolisme de base, c'est-à-dire l'énergie dont votre corps à besoin pour assurer les fonctions vitales. Le résultat est étonant. Il faut l'encaisser mais en même temps depuis une semaine je ressens un immense soulagement, une libération. Déjà, oui je mange peu. Oui j'ai de gros os, un corps normal a 9% d'os moi j'en ai 11%. bonne nouvelle, j'ai moins de chance de me casser un truc. Je suis aussi plus musclée que la moyenne. Ce qui explique ma silhouette à vingt ans qui n'a jamais été mince. Par contre il faut encaisser que ma thyroïde fait que j'ai 7 kilos d'eau en trop dans le corps. De la masse graisseuse, surtout dans le ventre et le haut du corps. Il faut donc que je fasse quelquechose car ce n'est pas bon pour mon coeur même si pour le moment je suis en bonne santé (selon le cardiologue et mes analyses de sang). L'explication de tous ces kilos en trop est que mon métabolisme de base est très bas 1500 calories (pour une moyenne de 2000). Ce qui est bien avec ce diététicien, c'est qu'il vous explique comment améliorer votre alimentation. On a le droit de manger de tout et selon nos habitudes. Il est clair que pour le moment, je dois banir le peu de gâteau ou de pâtisseries que je mangeais et plus étonnat interdiction de manger un fruit en dehors d'un repas car je le stocke direct. Je suis ses recommandations depuis une semaine et je n'ai pas faim. J'ai mangé ce que mon mari a cuisiné en adaptant légérement. Ce test a été un tel choc et en même temps une explication que je vous assure que ça m'a passé toute envie de manger un truc sucré (sauf le chocolat noir auquel j'ai le droit). Il m'a même laissé le pain et le beurre dont je ne peux pas me passer. 

Finalement, je saurais quoi répondre à la prochaine personne sui insinue que je ne mange que de la "junk food" et que je n'ai pas de volonté. Ceci dit, je trouve que les gens qui font ce genre de réflexion sont des idiots et des goujats.  

      

Posté par lanabc à 21:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


15 novembre 2020

Négative

     Jeudi vers 19 heures, j'ai enfin eu le résultat du test PCR... Négative !!! Quel soulagment !!!!

     Je n'étais pas hyper inquiète car j'avais mangé à 1 m 70 de ma collègue et le risque était donc faible mais ça ne m'a pas empêché de faire de l'insomnie. Je n'étais quand même pas très tranquille. D'autant que j'ai eu très mal à la tête tout le temps de mon isolement mais finalement ce n'était que le retour de la sinusite... Par précaution , j'ai attendu le résultat du test pour me traiter. Je ne savais pas si le pulmicort était compatible. Ca va un peu mieux maintenant. Finalement, ma collègue n'a contaminé personne et ne sait pas où elle a bien pu l'attraper.

      Demain, la vie reprend son rythme puisqu'ici tout le monde va au travail.

 

 

Posté par lanabc à 21:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

08 novembre 2020

Périph, école, dodo

     Je n'ai pas donné de nouvelles depuis août. J'ai été bien occupée depuis la rentrée. Tout d'abord car avec nos péripéties, je n'ai pas eu la semaine que j'avais prévu pour préparer la rentrée et j'ai donc dû rattraper mon retard. 

Ensuite, l'ambiance est morose et j'ai eu besoin de souffler quand je ne suis pas à l'école. Pas facile de porter le masque toute la journée. Heureusement, j'ai une classe adorable. Je ne sais pas si j'ai déjà eu une classe aussi silencieuse.  Ca tombe bien pour ma voix.

C'est quand même hyper stressant d'aller travailler tous les jours en se demandant si on va attraper ou pas ce fichu virus... Je fais hyper attention, j'ai vraiment réduit mes contacts au strict minimum et pourtant... Mardi, j'avais très mal à la tête alors j'ai enlevé le masque le temps du déjeuner car nous déjeunons dans la salle de réunion en laissant un grand espace entre nous. Ma collègue est venue déjeuner et nous sommes restés une demi-heure à papoter... Mercredi, elle a perdu le goût et l'odorat, elle est positive... Le directeur est allé mesurer, j'ai déjeuné à plus de 1m 70 d'elle  mais j'ai été déxclarée "cas contact". Je dois passer le test mardi, je n'ai pas de symptôme mais je ne vous dit pas quel stress c'est... Franchement, j'ai la trouille même si je sais que les risques sont faibles puisque j'étais loin et que son conjoint n'a pas été contaminé. Je vous tiendrai au courant.

 

Posté par lanabc à 21:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 août 2020

Faire contre mauvaise fortune bon coeur

 

 

IMG_5395

Encore une photo du fort National, c'est ma Tour Eiffel de St Malo (rires)

 

      La voiture a été reparée dès le lundi, le garage avait la pièce et la facture n'a pas été trop salée. Ne restait plus qu'à s'organiser pour aller la récupérer à Avranches. Mon mari et moi n'avions pas très envie de faire l'aller retour dans la journée. je me suis dit que tant qu'à retourner à Saint Malo, autant en profiter pour y passer la nuit. Et puis, je me suis dit que tant qu'à payer une chambre d'hôtel, autant en profiter pour se faire une soirée en amoureux. Chose que nous n'avons pas pu faire depuis un an. Ma belle-mère est donc venue garder ma Chipoune. 

       Après un tour en métro, TGV, train régional et bus, nous sommes arrivés à l'hôtle en 3 heures et demie porte-à porte. Nous avons pu nous promener les pieds dans l'eau et revenir tranquillement par la chaussée du Sillon. C'était une soirée très sympa et qui fait un bien fou.

      Le lendemain, après quelques petits achats et un dernier regard sur la plage, le taxi nous a emmené à Avranches. Nous recupérons la voiture et n'arrivons pas à la démarrer. Batterie à plat. Nous étions au garage, donc pas de problème pour se faire dépanner. 

       Le jeudi, je suis allée à l'école pour mettre ma classe en place. Ma belle-mère est restée pour que je puisse ypasser la journée entière. 

       Vendredi, je devais emmener Chipoune choisir son cartable car dans tout ça nous ne l'avions pas encore. Nous passons donc au centre commercial de la ville où je bosse, trouvons notre bonheur et au moment de repartir..... plus de batterie. C'est normal car la batterie à 5 ans et demi mais deuxième appel à l'assistance en une semaine !!!! Le dépanneur est arrivé vite et est venu avec une batterie. Mais pof redépense imprévue.... J'étais un peu énervée sur le coup mais Chipoune a été super chouette, elle m'a dit: "Reste positive maman, ce n'est pas le coronavirus" et elle m'a raconté des blagues en attendant le dépanneur. 

       Que de mésaventures en 10 jours mais Chipoune a raison, ce n'est pas très grave. Et puis ce sont ces petites emmerdes qui permettent d'apprécier les moments sereins. Il faut juste à ce moment savoir savourer son bonheur. 

        Je file préparer ma journée de mardi car avec tout ça, je ne suis pas prête. Demain journée de pré-rentrée. Bonne rentrée à tous les enseigants qui passent par ici. 

Posté par lanabc à 14:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 août 2020

Péripéties de vacances

IMG_5260   

 Nous sommes rentrés hier de Saint Malo. Nous avons passé de bonnes vacances malgré quelques péripéties que nous avons décidé de prendre avec le sourire. Nous sommes globalement heureux, à peu près en bonne santé et nous n'avons pas eu de problème de travail avec le confinement. 

Première petite péripétie créé par mon fils. Il avait un rapport pour clôturer son année d'alternance à rendre pour le 20 août. Il a besoin que je l'aide à cause de sa dysorthographie. Je voulais qu'on le finisse avant de partir mais il a procrastiné à mort. Finalement, je suis allée me promener pendant qu'il travaillait et j'ai corrigé à la fin. Mais du coup, j'ai quand même été coincé à l'appart le jeudi, une des plus belles journée de la semaine... 

Rapport ou pas, je n'aurais pas pu sortir de toutes manières. Ma fille pas très sociable jusqu'à présent et n'appréciant l'école que depuis cette année a grandi. je crois que le confinement a fait de l'effet aussi. comme j'étais à risque, elle est restée coincée en tête à tête avec moi pendant 3 mois. Je crois que c'est pendant cette période, qu'elle a compris l'intérêt des enfants de son âge et qu'elle s'est aperçu que c'était bien d'avoir des amies. Elle a voulu jouer avec les autres enfants de la résidence de vacances. Elle est même allée jusqu'à aller voir les animatrices du mini-club pour s'y inscrire. Bref, c'était super chouette... Et puis, mercredi soir, alors qu'elle jouait avec les autres enfants, elle est tombée sur le goudron. la peau était brûlée un peu partout, les paumes de main, les coudes et les genoux avec le genou droit très abimé. Elle pleure beaucoup quand elle se fait mal, nous avons désinfecté, elle s'est calmée et nous a très vite dit qu'elle avait mal au poignet. Nous avons donc décidé d'aller aux urgences. A l'inscription, ils nous ont prévenu qu'il y aurait 4 heures d'attente. Verdict une fracture sur un des os du bras au-dessus du poignet. Elle est plâtrée pour 3 semaines. Voilà pourquoi le jeudi je n'aurais pas pu sortir. Elle a été exemplaire et très courageuse car nous sommes arrivés à 23 h 10 et ressortis à 4 h 20. Il y avait la queue pour la salle de plâtre...

 

IMG_5217 (modifié)

     Le samedi, nous avons chargé la voiture pour le retour et pour une fois, nous étions prêts 25 minutes avant l'heure limite. Nous n'avions pas fait 100 km que la voiture a bipé fort, le voyant "STOP" rouge s'est allumé et le message "risque casse moteur" est apparu... Dans un village au milieu de pas grand chose... Pas loin du Mont St Michel. J'ai éteint le moteur et quand je l'ai rallumé, comme rien ne s'est rallumé, on est allé jusqu'au garage Renault le plus proche (moins de 10 km) à Avranches. Le monsieur de Renault minute a été adorable. Impossible de reprendre la route sans risquer de casser le moteur de la voiture. Heureusement, nous avons une bonne assurance rapatriement. Appelée à 11 h 01, le taxi est arrivé à midi. Impossible d'avoir une voiture de location un samedi, un monsieur est donc venu nous chercher au garage et nous a déposé chez nous. nous sommes arrivés à 16 heures au lieu de 14 heures. Première fois de ma vie que la voiture tombe en panne et que j'utilise le rapatriement. Franchement, ce n'est pas grave c'est juste embêtant car il va visiblement falloir aller chercher la voiture à Avranches et à une semaine de la rentrée, nous n'avons pas vraiment le temps. Nous saurons demain ce qu'a exactement la voiture et peut-être le jour où elle sera prête. L'assistance nous paiera le train et le taxi pour arriver jusque la voiture. Heureusement, nous habitons dans une zone où on se déplace facilement sans voiture et les gares ne sont pas loin. On m'a bien proposé une voiture de remplacement pour une semaine mais si j'en ai besoin, je préfère la prendre la semaine de la rentrée.

     La prochaine fois, je vous raconte le positif des vacances... 

 

 

Posté par lanabc à 21:38 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

18 juillet 2020

Vers le haut - Projet 52 de Ma'

      Cette semaine, le thème est vers le haut. Ce thème tombait bien cette semaine. En effet, mardi en regardant le feu d'artifice à la télé, je me suis dit que ce serait chouette d'emmener ma fille au sommet de la Tour Eiffel. 

      J'étais partagé entre le "Il n'y a pas de touristes" ce que je trouve triste et la peur du covid. Nous avons finalement reservé pour jeudi soir par internet.

IMG_4577

      Nous sommes descendus au métro Tocadéro car la vue est magique. On monte quelques marches et hop elle apparait... Le temps était nuageux mais ce n'était pas gênant

IMG_4632

         Au second étage lorqu'on regarde vers le haut !!! Une photo que je n'avais pas. Je l'aime tellement cette Tour que j'ai des centaines de photos. Je n'étais pas montée depuis 13/14 ans. C'est fou comme de la haut, le relief est "écrasé" si bien qu'on n'arrivait pas à repéré le Sacré coeur. Je sais que Paris est dans une "cuvette" mais on ne voit plus le relief.   Je me suis "amusée" à prendre le Trocadéro des trois étages. 

IMG_4605

3ème étage

 

IMG_4625

2ème étage

IMG_4638

1er étage

 

Il n'y avait aucune attente ce qui était cool et triste à la fois. Un liftier nous a ditque la fréquentation n'était que de 30%. Je n'ai jamais vu la Tour sans queue. Nous sommes restés 1 h 40. Un très bon moment. Ma fille veut déjà y retourner. Nous aimerions y aller de nuit la prochaine fois. 

IMG_4653

Tous ceux qui me lisent depuis longtemps savent que c'est mon monument préféré. Quand je rentre de vacances, dès que je la vois, je me dit "on est à la maison". 

Posté par lanabc à 18:22 - Commentaires [8] - Permalien [#]