Les états d'esprit du vendredi sont une idée de Fedora et du Postman. Le principe est simple, on répond à une série de questions et ensuite on va chez eux laisser notre lien. Ce qui est en rouge est ce que j'ai écrit la ou les dernières fois pour voir si j'ai avancé ou pas car je suis la reine de la procrastination sur certaines choses...

18 h 33 

Fatigue :  Encore sous antibios, du coup je dors mal. Heureusement, c'est un long week-end.

Humeur : En long week-end, à la campagne avec un soleil radieux et un temps doux voir chaud, mon humeur est donc excellente.

Condition physique : J'ai juste l'impression qu'un 38 tonnes m'a roulé dessus alors qu'en vrai c'est ma gentille et ravissante ostéo qui m'a décoincé. J'étais coincée depuis tellement longtemps qu'il faut que je retourne chez l'ostéo parce que toujours cette impression qu'on me pince le dos. Et puis pour la sinusite je pense aller consulter dans un hôpital spécialisé parce que 11 sinusites en 18 mois c'est beaucoup.

Estomac : En week end dans la famille, estomac forcément plein.

Boulot : Le boulot ? Quel boulot ? Vacances j'oublie tout, plus rien à faire du tout.... J'y suis bien retourné deux jours et demi mais ce fut court et les élèves n'y étaient pas vraiment, moi non plus faut bien l'avouer. On s'y remettra donc lundi.

Culture : Je lis toujours du Marie Desplechin mais "Jamais contente" cette fois ci qui est le premier tome du journal d'Aurore. C'est pour les ados mais j'aime beaucoup, en particulier cet extrait : "Ma mère essayait de brûler une tarte dans le four depuis environ trois heures et pesonne n'avait encore pensé à mettre la table. J'avais faim, j'ai allumé bêtement la télé. Erreur fatale. C'était l'heure du journal. On a eu les attentats, la famine, les épidémies, les pédophiles et quelques chômeurs à la rue. En dessert, un écrivain hors d'âge ignoblement déprimant a raconté sa vie ignoblement déprimante avec l'air du type qui a envie de pleurer ou de vomir, on ne sait pas exactement. Je me demande comment le bonhomme qui présente le journal tous les jours fait pour ne pas se flanquer une balle dans la tête. Il ne comprend pas un mot de ce qu'il dit, c'est clair." J'aime beaucoup son style et je ne suis pas la seule car il faut réserver ses livres à la bibliothèque.

Message perso : Suis super fière que tu deviennes officiellement mon papa même si dans mon coeur c'est le cas depuis longtemps.

Avis perso : 25 degrés et le soleil, ça serait cool d'avoir ce temps toute l'année car il n'y a pas à dire c'est bon pour le moral

Loulous : Les dates du bac sont tombées. Ecrit de français vendredi 17 juin et les oraux du 23 juin au 1er juillet. Il va falloir qu'il se mette sérieusement à réviser. Moi, il va falloir que je me renseigne sérieusement sur la suite car j'ai réalisé cette semaine avec horreur que mon bébé oui mon bébé pouvait quitter la maison dans 15 mois et ce n'est clairement pas possible. Bon je sais bien qu'il partira un jour, c'est juste que je ne suis pas encore prête. A y penser, je ne pense pas qu'il soit prêt lui même.

Chipoune est avec nous en week-end et s'éclate dans le jardin avec son cousin.

Amitié : Copines réélles : 15 jours sans nouvelle, il faut que je te sms d'urgence.

 Copines virtuelles : RAS, je ne suis pas trop connectée ces derniers temps.

Love : La camapgne lui fait du bien aussi.

Sortie : Depuis deux jours on passe notre temps au jardin. On ne cherche pas à aller plus loin.

Divers : Encore beaucoup de coups de fil à passer, faut que je me fasse une liste pour lundi.

Courses : On verra dans la semaine.

Envie de : me remettre sérieusement au régime mais ce n'est pas aussi simple que ça paraît, il faut donc que je me repenche sérieusement sur la question. J'y arriverais un jour, j'y arriverais.

19 h 04

Pic : L'incontournable du week end, les arbres et le ciel bleu.

IMG_5193 [75251]