Non, je n'ai pas fumé la moquette, c'est juste ce soir que je me sens en vacances et pas depuis vendredi. La raison, c'est que je suis allée bosser deux jours dans ma classe pour ranger, nettoyer les placards et faire le ménage par le vide on va dire pour commencer la future année avec une classe bien ordonnée. Les placards sont nickels et la classe aussi. Maintenant, il faut que je trie tous les papiers que j'ai ramené à la maison et faut que j'attaque le ménage d'été, je ne fais pas de ménage de printemps mais un ménage d'été (j'en raparlerai d'ailleurs).

 

       Une année hyper difficile s'achève, la pire de ma carrière pour le moment (18 ans à la rentrée) mon année "horribilis" tant au niveau des élèves, que des parents et du directeur qui s'avère caractériel et encore je suis gentille. Il est arrivé dans notre école car nous avons perdu des classes et que la décharge n'est plus totale, donc le but de Monsieur c'est de réouvrir pour qu'il passe ses journées dans son bureau et ce même si on doit passer par des classes à 34. Je sais que dans l'école d'à côté c'est le cas mais ce Monsieur ne veut pas comprendre qu'avec les classes qu'on a, elles sont petites... 34 tables ça ne rentre pas. Et puis il est "LE DIRECTEUR" il croit donc qu'il est le seul à prendre les décisions et que notre avis ne compte pas... sauf qu'il est directeur et qu'il n'est en rien notre supérieur hiérarchique, ce qu'il aimerait bien être mais ce n'est pas le cas. Il oublie joyeusement que c'est nous qui faisons l'école et pas lui tout seul. Alors quand on n'est pas d'accord avec lui Monsieur se met en colère, on dirait un gamin qui fait son caprice et tape même du point sur la table et si on continue à tenir tête il en vient aux insultes du style les 3 chieuses du premier (j'en fait partie), les 3 couillonnes, vous êtes idiote ou vous le faîtes exprès ? (Je le fait exprès pour te faire suer co...d), il ade mandé à une collègue d'arrêter d'aboyer, à une autre d'arrêter de faire sa bouche pincée et il en a appelé une autre "ma pôvre chérie", bref c'est insupportable, on n'est pas là pour ce faire insulter ou hurler dessus. Il prend des décisions qu'il annonce aux parents sans nous consulter et j'en passe. 

           Il a le même comportement avec les parents élus qui pensent la même chose que nous à son sujet. 

           Dernière crise en date, vendredi dernier car nous avons refuser de distribuer un papier avec des infos erronnées. La crise a été terrible si bien que j'en ai fait des cauchemars pendant deux jours. et aujourd'hui il est venu me voir car un nouvel élève arrivait, il m'a demandé de contacter ma collègue de Ce1 et amie car il ne voulait pas le faire... Résultat des courses, il a envoyé un mail en disant que j'étais d'accord pour que cet élève aille dans sa classe alors qu'il n'a pas voulu le mettre dans la mienne. Et c'est pas la première fois qu'il fait le coup...

          Aux enseignantes qui passent ici, avez vous une idée de ce qu'on peut faire ? Appeler les syndicats, contacter l'inspectrice ?

        Je n'ai plus à retourner à l'école, je n'ai plus à le croiser alors oui ce soir je suis en vacances !!!