Chipoune jolie mérite bien son surnom... La demoiselle a 15 mois, marche bien et parle de plus en plus, enfin disons qu'elle dit de plus en plus de mots. Elle a la bonne idée de faire 4 (c'est sûr) ou 6 dents d'un coup. Elle ne veut jamais ouvrir la bouche on n'est donc pas sûrs à 100%. Qui dit dent, dit une Chipoune chochone (je sais ça n'existe pas mais j'aime bien dire ça). Et qui dit bébé chochone dit réveils nocturnes. La miss est la spécialiste du réveil vers 1h/1h30 et ne se rendort que vers 3 ou 4 heures et spécialement le week end. Coïncidence ou pas, je n'arrive pas à savoir. J'ai beaucoup cherché ce qui pouvait changer le week end, la présence de ses parents, l'absence de son grand frère chez son père la plupart du temps, une fatigue moindre ??? Bref je n'ai pas la solution.

      Depuis plusieurs jours, elle est victime d'une poussée dentaire. Elle bave, machouille se tient l'oreille. Bref elle a passé son week end à tyraniser son père. Elle s'est réveillé la nuit et a fait le cirque pendant 2 heures. La fripouille ignore sa mère. Elle est très "papa", une vraie fille à son papa. Dernièrement, elle a eu une petite période "maman" qui n'a pas duré. Il y a quelques jours, elle était dans les bras de son père et je voulais lui faire un bisou avnat d'aller au travail et je me suis reçue une baffe... Elle me regarde de travaers en disant "NON !!!" quand j'embrasse son père. Bref, c'est pas franchement drôle pour moi. On a atteint le sommet du dédain ce week end quand j'ai voulu relayer Chéri qui n'en pouvait plus à 4 h 30 pour qu'il puisse dormir et qu'elle s'est mise à hurler, impossible de la calmer. Chéri est revenu et elle s'est calmé en 2 secondes dans les bras de son père. J'en avais les larmes aux yeux.

       Hier, je l'ai gardé car elle avait de la fièvre, je l'ai emmenée chez le doc. Je redoutais le pire quand son père est parti au boulot... Elle a hurlé deux minutes derrière la porte puis s'est calmée assez rapidement. Ensuite, elle a été charmante toute la journée avec moi. Et là je me suis dit qu'il y avait une part de comédie et de manipulation.

       Le soir, on lui a expliqué que ce serai maman qui allait l'endormir et qui se lèverai la nuit parce que papa avait besoin de dormir. Elle a bien chouiné quand elle a vu que son père allait se coucher mais ça n'a pas duré et cette nuit elle a appelé maman. Comme quoi, elle a bien compris ce qu'on lui avait dit. Il était 5 h 20. J'ai été la chercher en lui disant qu'il n'était pas l'heure de se lever, qu'il faisait encore nuit (bon pas tout à fait à cette heure là !!!). Je l'ai posé sur le canapé, en lui disant qu'elle pouvait jouer si elle voulait mais que moi, je retournais me coucher. Elle m'a dit "QUOI ???" de son petit air de chipie et n'a même pas pleuré. J'ai fermé la barrière de la cuisine pour être sûre qu'il ne pouvait rien lui arriver et je suis allée me coucher. Elle est venue dans la chambre, a vu que j'étais au lit, est repartie jouer et est revenue quelques minutes après pour se coucher avec nous. Elle avait faim en fait, elle s'est donc rendormie avec un bib.

      Maintenant j'en suis sûre, ma fille est une chipie qui mène son monde à la baguette et qui surtout mène son père par le bout du nez.